Côte d'Ivoire: Le FPI ''dénonce l'instrumentalisation de l'institution judiciaire''

La secrétaire par intérim du Front populaire Ivoirien (FPI, opposition, tendance Assoa Adou), Odette Sauyet a dénoncé vendredi à Abidjan, ''l’instrumentalisation de l’institution judiciaire'', après la condamnation à cinq ans de prison de l'un des vice-présidents du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-allié du parti au pouvoir), Jacques Mangoua, accusé de détention illégale de munitions de guerre, dans une note. ''Le Front populaire ivoirien condamne avec force l’instrumentalisation, à des fins politiques, des forces de l’ordre et de l’institution judiciaire sensée garantir l’égalité des citoyens devant la loi'', a…

L’école est en danger

L’erreur dans un livre peut être permise, c’est la culpabilité de l’éditeur. Mais la présence de livres avec des fautes graves au programme scolaire relève de la responsabilité du ministère de l’Education nationale. Comment comprendre une telle légèreté ? Tout un ministère a failli à sa mission en proposant des livres de ce genre à nos enfants. Ne vous étonnez pas, l’éducation de nos enfants est confiée à des personnes qui ont honte d’inscrire leur progéniture dans leur propre pays donc se foutent royalement de l’éducation des enfants de leurs concitoyens.…

Côte d’Ivoire/Politique : "Ouattara ne doit pas s’évaluer par rapport aux présidents passés" (Mamadou Koulibaly)

Le candidat déclaré de Liberté et démocratie pour la république (Lider) à la présidentielle de 2020, Mamadou Koulibaly, a affirmé jeudi que le président ivoirien, Alassane Ouattara, ne doit pas "s’évaluer par rapport aux présidents passés", s’exprimant sur le bilan de ce dernier, dans sa tribune "Jeudi, c’est Koulibaly", publiée sur Facebook. "M. Le président, ce n’est pas comme ça qu’on fait un bilan lorsqu’on a été président pendant dix ans. On ne s’évalue pas par rapport aux défunts présidents ou aux présidents passés", a conseillé le candidat déclaré à…

Cris dans la broussaille!

Bouba, Grâce, Enlèvements, Viols, Disparitions… Ricky, même si ces affaires ne "procurent" rien à ta "République", elles nous choquent nous de la Nation. Ce sont nos âmes, nos consciences et nos morales qui sont profanées en permanence. Le viol n'est pas banal mais fatal. Les victimes sont marquées  à vie quand elles n'y perdent pas la vie. Il faut avoir un traitement spécial contre ce mal ! Pensez à Grâce ! Pensez à tous ces bébés ! Fermez les yeux et entendez leurs cris dans la broussaille. Prières, marches, pétitions……

Bouaké-Condamnation d'un vice-président du PDCI : "Il préside une région stratégique pour 2020" (Famille)

Après la condamnation à cinq ans de prison du président du conseil régional du Gbèkè (centre du pays) Jacques Mangoua, accusé de détention illégale d’armes de guerre, sa fille Joanne Mangoua a déclaré jeudi qu’"il préside une région stratégique et vitale pour les élections de 2020", selon l’AFP.  "Il est de l’opposition et préside une région stratégique et vitale pour les élections de 2020", a précisé la fille du président du conseil régional du Gbèkè, Joanne Mangoua. "Jacques Mangoua préside une région qui se trouve être la plus grande de…

Côte d'Ivoire: la condamnation de Jacques Mangoua ''est la preuve du déni de démocratie'' (PDCI)

Après la condamnation à cinq ans de prison de l'un des vice-présidents du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition), Jacques Mangoua, accusé de détention illégale de munitions de guerre, la direction de son parti a affirmé vendredi à Abidjan que cette condamnation '' est la preuve du déni de démocratie'' du pouvoir en place, dans un communiqué. La condamnation du président du Gbeke (centre ivoirien), Jacques Mangoua, ''est la preuve du déni de démocratie du rassemblement des Houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti présidentiel), a indiqué…