Le Mali annonce une vaste opération antiterroriste, en mars 2020, pour cinq ans

Le Premier ministre malien Boubou Cissé s’est fait expliquer jeudi par l’état-major général des armées maliennes à Bamako, la nouvelle opération antiterroriste, dénommée "CONOPS", dont le démarrage effectif sur le terrain est prévu en mars 2020. Cette nouvelle opération militaire qui sera basée sur l’offensive à outrance et remplacera l’opération DAMBE actuellement en vigueur, a  été "initiée à la demande du chef suprême des armées (le chef de l'Etat malien Ibrahim Boubacar Kéita), pour éradiquer le terrorisme sur toute l’étendue du territoire" malien, a expliqué le commandement militaire. "L’objectif final de cette approche est la…

Le gouvernement malien appelle au calme, après le diagnostic de trois cas confirmés de Fièvre jaune dans le pays

Le ministère malien de la Santé appelle les populations maliennes "au calme et à la vigilance", après le diagnostic le 3 décembre 2019 de trois cas confirmés de Fièvre Jaune, assurant que "des mesures appropriées sont en cours pour la maîtrise de la situation". "Sur les 3 cas détectés, un réside à Sirakoro-Meguetana dans le district sanitaire de Kati, un autre à Manankoro dans le district sanitaire de Bougouni et le 3e dans le village de Kérégouana en Côte d’Ivoire", a indiqué le ministère de la Santé, dans une note signée de son…

"Toutes les mauvaises performances du Cameroun ne sont pas liées à son appartenance au FCFA" (professeur économie)

Le professeur Mondjeli Mwa Ndjokou, agrégé des facultés des sciences économiques a soutenu mercredi à Yaoundé que toutes les mauvaises performances du Cameroun n’étaient pas liées à son appartenance au franc CFA, "une monnaie hyper stable" qui suscite des débats, lors d’un échange sur l’encrage monétaire du pays. "Le Cameroun est un Etat libre et indépendant et peut faire ses choix et décider de sortir du FCFA. Ce que je ne conçois c’est qu’on explique toutes les mauvaises performances du Cameroun à l’appartenance au FCFA," a déclaré professeur Mondjeli Mwa, face à la presse, précisant qu’"il y…

Côte d’Ivoire: Une coopérative avicole promet "des poulets moins chers pour les fêtes de fin d’année "

Le gérant de la société coopérative avicole d’Anyama, à 15 kilomètres d'Abidjan (SCOOPS-AVA), spécialisé dans l’élevage de poulets a promis vendredi à Abidjan, aux Ivoiriens qu’"il y aura des poulets moins chers pour les fêtes de fin d’année ", dans un entretien à Alerte Info. "Nous rassurons les Ivoiriens qu’il y aura des poulets moins chères pour les fêtes de fin d’année. Nous avons pris des dispositions à cet effet, a promis M. Affian. Il a ajouté que les éleveurs sont "obligés de ne pas faire d’augmentation au risque d’avoir des pertes". "Cette…

Côte d’Ivoire/Expulsion de Nathalie Yamb : "Ouattara n’a agit que sur instruction de Macron" (Mamadou Koulibaly)

L’ex- président de l’Assemblée nationale ivoirienne Mamadou Koulibaly, fondateur de Liberté et démocratie pour la République (LIDER, opposition), a estimé jeudi à Abidjan que sa conseillère Nathalie Yamb a été expulsée lundi "sur instruction du président français Emmanuel Macron", dans une vidéo sur la toile. "Le président Alassane Ouattara n’a agit que sur instruction du président Macron qui demande à nos chefs d’Etats africains francophones de fermer nos bouches parce que selon lui, nous cultivons un sentiment anti-français, il l’a dit explicitement hier après le sommet de l’Otan", a indiqué…

Cameroun/Elections locales 2020 : la décision du parti de Cabral Libii de participer ou non "dépendra de 2 choses" (porte-parole)

Anne Biloa, la porte-parole de Cabral Libii, le leader du Parti camerounais pour la réconciliation nationale (PCRN, opposition), a indiqué mardi que la décision de la formation politique "de boycotter ou de participer" aux élections législatives et municipales du 09 février dépendra strictement deux choses dont la qualité du traitement des réclamations soumises à la structure chargée d’organiser les scrutins. "La décision du PCRN de boycotter, ou de participer aux élections couplées du 09 février dépendra strictement de 2 choses: la qualité du traitement de nos réclamations légitimes par le conseil électoral et c'est l'élément déterminant", a déclaré Mme…