Coronavirus: "La Chine est disposée à accompagner le Burkina Faso à faire face à la menace", rassure Christophe Dabiré

La République populaire de Chine est "disposée à accompagner le Burkina Faso à faire face à la menace" de l’épidémie coronavirus, baptisée COVID 19, a indiqué vendredi le Premier ministre burkinabè Christophe Dabiré dans un tweet, après une entrevue avec l’ambassadeur Li Jian à Ouagadougou. "Coronavirus en Chine, l’ambassadeur Li Jian me rassure que la situation est de plus en plus sous contrôle (et que) son pays est aussi disposée à accompagner le Burkina Faso pour faire face à la menace", a fait savoir le chef du gouvernement sur son…

 3 

Nouvelles cartes d’identité ivoirienne: le parti de Bédié dénonce “l’opacité’’ de l’opération d’enrôlement

Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition) a dénoncé vendredi “l’opacité’’ de l’enrôlement pour la délivrance des nouvelles cartes d’identité biométriques, qualifiant l’opération de “vaste escroquerie organisée’’ par le pouvoir. “Le PDCI s’insurge contre l’opacité de tout le processus d‘identification (…) dénonce le caractère frauduleux, discriminatoire et antidémocratique de ce processus (…) Au total, cette opération est une vaste escroquerie organisée’’, a déclaré le secrétaire exécutif du PDCI, Maurice Kacou Guikahué, lors d’une conférence de presse, au siège de son parti à Cocody. Critiquant “les incongruités’’ de l’opération d’enrôlement,…

 3 

Côte d’Ivoire/affaire fraude à la fonction publique: "Il n’y a pas de scandale" (Directeur de cabinet)

Le directeur de cabinet du ministre ivoirien de la Fonction Publique, Séraphin Oka a affirmé vendredi qu'Il n’y avait "pas de scandale" lié aux concours, après qu’une note faisant état de fraude suite à la proclamation de nouveaux résultats après les premiers de la session 2019 a circulé sur les réseaux sociaux. "Il n'y a pas de scandale au niveau des proclamations du 2e résultat", a relevé M. Oka. Une note faisant état de "personnes déclarées admises sur le site internet du ministère" alors qu’elles n’avaient pas "été retenues à…

 3 

Coronavirus: Un premier cas détecté au Nigéria, en Afrique subsaharienne

Le ministère fédéral de la Santé du Nigéria a annoncé "un cas confirmé de l’épidémie de Coronavirus à Lagos", Sud-ouest du pays, le premier en Afrique subsaharienne, après l’Egypte et L’Algérie, les deux premiers pays touchés sur le continent. Le porteur de la maladie, un italien travaillant au Nigéria, revenu de son pays, depuis le 25 février, "est dans un état stable et ne présente pas de symptômes inquiétants", ont assuré les autorités nigérianes sans indiquer le lieu de son hospitalisation. Il y a plus de deux semaines l’Egypte, a enregistré le premier cas de l’épidémie de…

 0 

Le Mali dépêche son ministre des Affaires étrangères à Paris, après un couac diplomatique entre les deux pays

Le ministre malien des Affaires étrangères Tiébilé Dramé est attendu vendredi à Paris, où il doit s’entretenir avec les autorités françaises, après "une sortie déplacée" de l’ambassadeur du Mali en France, dénonçant "des débordements de légionnaires français" à Bamako. Mercredi, lors d’une réunion des Ambassadeurs des pays du G5 Sahel à Paris, l’ambassadeur du Mali en France, Toumani Diallo s’était offusqué "des débordements constatés à Bamako de certains légionnaires français" en mission dans le pays. "Avec tant d'hommes et de moyens déployés, on s'attendait à plus de résultats, moins coûteux en vies humaines. D'autre part, je vais vous parler…

 0 

RD Congo : la CPI annonce un mandat d’arrêt contre Joseph Kabila

La Cour pénale internationale (CPI) a annoncé jeudi un mandat d’arrêt contre l’ancien président de la République démocratique du Congo (RDC), Joseph Kabila et cinq de ses collaborateurs, dont l’ancien porte-parole du gouvernement Lambert Mende, dans un communiqué. Sont également visés par le mandat d’arrêt : Alexis Thambwe Mwamba, Evarist Boshab, Kalev Mutond et Ramazani Shadary, coordonnateur de la majorité présidentielle à l'Assemblée nationale et candidat malheureux à la présidentielle de 2018. La cour explique “qu’entre 2015 à la fin de 2018, le processus électoral en République démocratique du Congo a…

 3