Opposition ivoirienne: "Nous sommes prêts à mourir pour libérer notre pays de (sa ) dictature" (Amon-Tanoh)

  Membre de la plateforme de l’opposition contre le 3e mandat de Alassane Ouattara, l’ex-ministre des Affaires étrangères, Marcel Amon-Tanoh a  déclaré samedi à Abidjan qu’"(il) est prêt à mourir pour libérer (son) pays de la dictature de Ouattara" , au cours d’un meeting. " Nous sommes prêts à mourir pour libérer notre pays de la dictature de Alassane Ouattara", a affirmé M. Tanoh, soulignant : "aucun ivoirien ne ferait aux ivoiriens ce que (le président) nous fait". Présent avec les autres partis politique de l’opposition au stade Félix Houphouet Boigny…

Présidentielle ivoirienne: le scrutin du 31 octobre "n’aura pas lieu", selon l’opposante Boni-Clavérie

La présidente fondatrice de l’Union républicaine pour la démocratie (URD, opposition), Danièle Boni-Claverie, a estimé samedi à Abidjan que l’élection présidentielle du 31 octobre "n’aura pas lieu", après la "violation de la Constitution" par le président Alassane Ouattara, candidat à sa propre succession, au cours d’un meeting des opposants.   "La date du 31 octobre doit être annulée. Les élections ne se tiendront pas, elles n’auront pas lieu. Et le 1er novembre, nous ouvrirons une transition démocratique", a estimé Mme Boni-Clavérie.   Pour elle, dans "cette Côte d’Ivoire défigurée" par…

Présidentielle ivoirienne : la fondation Magic System invite les jeunes à cultiver les valeurs de paix

Le leader de la fondation Magic System, Salif Traoré alias Asalfo, a invité vendredi à Abidjan, les jeunes à cultiver les valeurs de paix en cette période électorale, au cours d’un panel "Que chacun, dans sa famille, dans son quartier, dans son école, son club de football, soit un messager de la paix", a déclaré l’ambassadeur de "bonne volonté", Salif Traoré, ajoutant que promouvoir les valeurs de la paix "n’est pas une tâche à court terme, mais nécessite une longue durée". Réunie autour du thème "engagés pour la paix", la…

Côte d’Ivoire/Meeting de l’opposition: des militants victimes de violences physiques (Vidéos)

En marge du meeting de l’opposition ivoirienne au stade Félix Houphouët Boigny d’Abidjan, des militants  ont été victimes de violences physiques par des personnes non identifiées, selon des images et vidéos circulant sur les réseaux sociaux.   "Au niveau de Yopougon-Siporex (Nord-ouest d’Abidjan), trois motos ont barré la route. Automatiquement (des jeunes) ont ouvert le car dans lequel nous étions.  J’étais devant et ils m’ont trimballé, avec un couteau en main. Ils ont tout pris sur moi. Il y avait cinq personnes sur moi", s’est lamenté un jeune homme qui…

Meeting de l’opposition ivoirienne: la police arrête un individu en possession d’armes blanches   

  La direction générale de la police   a annoncé  samedi à Abidjan avoir interpellé un individu en possession d’armes blanches à l’entrée du stade Félix Houphouët Boigny, abritant le giga meeting de l’opposition, sur sa page Facebook.   C’est dans le cadre de la sécurisation de ce grand rassemblement organisé par les partis politiques de l'opposition "pour dire non au 3e mandat du président Alassane Ouattara et au scrutin du 31 octobre, qu'un homme a été arrêté  par la police à l'entrée du "Félicia", en possession d’une arme blanche (un…

Les éditeurs de la  presse ivoirienne s’engagent à respecter leur charte pour des élections apaisées

Dans ce contexte électoral, le Groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire (GEPCI), présidé par  Patrice Yao, s’est engagé vendredi à Abidjan à respecter la charte de leur corporation pour des élections apaisées. "Le GEPCI s’engage pour des élections apaisées" à travers la signature de la charte, a déclaré Patrice Yao. Accusée d’avoir joué un rôle prépondérant dans la crise postélectorale de 2010, à travers leurs productions et écrits   incitant à la haine et à la violence, la presse (membre du GEPCI) a réitéré son engagement à appliquer cette…