Abidjan: des jeunes se réclamant de l’opposition incendient un véhicule de la gendarmerie (Agence de presse)

 

Des jeunes se réclamant de l’opposition ivoirienne ont incendié samedi  à Yopougon (Ouest d’Abidjan) un véhicule de troupe de la gendarmerie nationale, en réaction à la validation par le Conseil constitutionnel du troisième mandat "illégal" d’Alassane Ouattara au scrutin présidentiel d’octobre, selon l’Agence ivoirienne de presse (AIP).

 

"Aux environs de 8H 30, des individus se réclamant des partis politiques de l’opposition se sont attaqués à un véhicule de troupe de la gendarmerie nationale (…) Ils ont pris à partie les quelques gendarmes de l’escadron d’Agban, assis dans le véhicule, avant d’incendier l’engin", a annoncé l’AIP, ajoutant que "les vandales se sont enfuis, suite à la présence du renfort des forces de sécurité".

 

Selon cette Agence de presse, en réaction à cet acte "d’incivisme, les forces de l’ordre et en particulier les gendarmes se sont mis à la recherche de ces individus non identifiés, en organisant des patrouilles dans le secteur de Yopougon".

 

Le Conseil constitutionnel a annoncé la validation de la candidature contestée d’Alassane Ouattara. Il a en revanche rejeté 40 dossiers de candidature sur les 44 réceptionnés, dont celui de l’ancien président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, exilé en France, en raison de sa radiation de la liste électorale après une condamnation judiciaire en Côte d’Ivoire.

 

Soro avait appelé ses partisans et les membres de l’opposition à une "unité d’action" pour faire "barrage à cette forfaiture" par des "manifestations".

 

Lundi, dans la même commune de Yopougon, "des jeunes en furie" avait détruit un engin d’incendie de 400 millions de Francs CFA du Groupement des sapeurs-pompiers militaires (GSPM), lors d’une intervention pour éteindre un autobus en feu.

Charles Kossonou

 

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire