Abidjan: La presse papier doit "reconquérir son lectorat et des parts de marché" (Ousmane Sy Savané)

Le directeur général du groupe de presse Cyclone, Ousmane Sy Savané, a affirmé jeudi que le défi de la presse écrite qui connait un « chamboulement défavorable »,  c’est de reconquérir son « lectorat et des parts de marché », au cours d’une conférence organisée à l’honneur des 10 ans de l’hebdomadaire Le journal de l’Economie, au plateau (centre d’Abidjan).

« La presse écrite est frappée par une chute drastique de la vente de ses produits.  Elle a perdu la bataille de la diffusion. Son nouveau défi majeur, c’est de reconquérir le lectorat, les parts de marché », a souhaité le directeur général du groupe Cyclone, Ousmane Sy Savané.

Tout en poursuivant, M. Sy Savané a tenu à expliquer les moyens à mettre en œuvre pour atteindre cet objectif. « La presse écrite a besoin de promotion, de s’adapter au marché, de faire des enquêtes de satisfaction auprès des lecteurs, de belles mises en page et un prix qui reflète la valeur du produit ».

Le directeur général du groupe Cyclone souhaite donc qu’elle se numérise pour « tenir la concurrence au niveau éditorial que commercial » avec les nouveaux médias. « La presse gagnerait à s’adapter aux habitudes de lecture de ses consommateurs qui sont plutôt portés vers les nouveaux médias », a-t-il averti.

Pour finir, M. Sy Savané  a invité l’Etat à intervenir pour « recadrer le secteur de la presse écrite qui connait un chamboulement défavorable ».

Cette conférence,  au cours de laquelle s’est exprimé Ousmane Sy Savané, marque les 10 ans de l’hebdomadaire Le journal de l’Economie, né le 2 mars 2009.  Ce journal, lauréat du prix CNP (aujourd’hui, Autorité Nationale de la Presse) du meilleur organe d’informations spécialisées en Côte d’Ivoire, traite les sujets en rapport avec l’économie.

                                                                         Charles Kossonou

Articles similaires

Laisser un commentaire