Abidjan : Des membres de la FESCI arrêtent plusieurs individus armés à l’Université de Cocody

Des individus en possession d’armes blanches (couteaux et machettes) ont été arrêtés mardi à l’Université Félix Houphouët Boigny de Cocody (Abidjan-Nord), par des éléments de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI), après avoir attaqué la Cité universitaire, a constaté Quoi de neuf.

Selon l'un des membres de cette Fédération qui a choisi de garder l’anonymat,  c’est à bord d'un  minicar communément appelé Gbaka que ces individus "encore non identifiés , font une descente musclée au sein de l’espace réservé au savoir, aux environs de 11h pour s’attaquer aux étudiants et personnel administratif."

A en croire un résident de ladite Cité, alertés les minutes d’après, des membres de la FESCI  réplique face à la menace de "ces loubards". Une opération de  ratissage est donc engagée à l’enceinte du campus. Résultat, une dizaine d’individus armés mis aux arrêts.

"Ces  individus armés de machettes et de gourdins avaient pour objectif principal de semer la terreur sur le champ, hélas face à la détermination des jeunes étudiants, leur plan macabre a été déjoué", rapporte un agent de l’administration de ladite Université.

Présentement, d’après des étudiants sur les lieux, des forces de sécurité informées, essaient de mettre de l’ordre là-bas.

Rappelons que ces faits se passent deux jours après le lancement du mot d’ordre de grève le dimanche dernier par le Secrétaire Général  de la FESCI, Saint-Clair Allah, pour exiger la suspension des cours sur toute l’étendue du territoire à partir du lundi 19 octobre, en vue d’exiger "la suppression des frais annexes imposés" aux élèves  dans certains établissements. Cette action  qui s’est soldée hier, par de nombreuses manifestations dans la même  commune.

 

Emmanuel DJE BI

 

Articles similaires

Laisser un commentaire