Abidjan-Nord : un individu abat d’une arme à feu un passant après une dispute et prend la fuite à Abobo (Police secours)

Un individu a abattu un passant d’une balle après une dispute et a pris la fuite à Abobo (Nord d’Abidjan) dans la soirée de lundi, d’après Police secours.

 

La source informe que c’est lundi soir, à 21 heures à Abobo, quartier Sogefhia précisément en face de la cité policière qu’une dispute entre deux clients d'une vendeuse d'orange, l'un à bord d'un véhicule de marque BMW, a viré autrement.

 

Relatant les faits du crime, la source policière confie qu’après cette dispute, les deux hommes en sont parvenus à en découdre. Le premier à bord de son véhicule, furieux d'avoir été lésé, s'est mis à asséner de vigoureuses claques à son adversaire. Puis les choses se sont envenimées.

 

Dans la même crise de colère, le même individu s'est replié vers son véhicule pour sortir une arme à feu. Et alors qu'il se montrait de plus en plus menaçant nez à nez avec son adversaire, il a directement ouvert le feu.

 

Dans la débandade causée, sa victime reste seule allongée au sol. Touché à l'abdomen, c'est dans un état critique que les premiers secoureurs tentent de l'assister. Mais hélas, il finit par rendre l'âme sur place au bout d'une dizaine de minutes.

 

Quant au tireur, face au fait, il choisit de démarrer en trombe. Il reste jusque-là  introuvable. Mardi matin toujours selon la source, l'ouverture d'une enquête a été confiée à la police criminelle pour en savoir davantage sur ce crime.

 

Ces derniers temps, les assassinats à l’aide d’arme à feu sont de plus en plus fréquents en Côte d’Ivoire. Dans la nuit du mardi 27 au mercredi 28 octobre 2020 à 00 heure, le Commissaire de Police de 1ère classe Louis Étienne Charles Akoun  en service à la Direction de la Police Criminelle a été assassiné, par trois bandits armés de pistolets automatiques dans un bar sis à Cocody (Nord), non loin de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS).

 

Emmanuel DJE BI

Articles similaires

Laisser un commentaire