Attaque à Pansi: "24 civils dont un pasteur" tués, selon un bilan du gouverneur

Quelques "24 personnes dont un pasteur" ont été assassinées dimanche dans une attaque armée menée par des individus non identifiés dans le village de Pansi, province du Yagha, dans la région du Sahel, au Nord du Burkina Faso, a indiqué lundi le gouverneur de la région du Sahel, Salfo Kaboré dans un communiqué.

Dimanche, un groupe armé terroriste (GAT), a fait irruption dans le village de Pansi département de Boundoré, province du Yagha et attaqué les paisibles populations de la localité après les avoir bien identifiés et séparées des non-résidents, indique la note

Le bilan provisoire de cette attaque fait état de 24 personnes assassinées, dont le pasteur d’une église protestante, précise la note du gouverneur, ajoutant que des recherches sont en cours pour retrouver les personnes enlevées.

"Les blessés ont été évacués à Sebba et Dori pour des soins appropriés et les personnes décédées portés en terre le même jour par les survivants, aidés spontanément par les habitants des villages voisins", a expliqué M. Kaboré, présentant ses condoléances aux familles des victimes.

DNG

Articles similaires

Laisser un commentaire