Burkina: Augustin Loada dénonce une "impuissance du pouvoir" à faire face à la situation sécuritaire

Le président du Mouvement patriotique pour le salut (MPS), Augustin Loada a dénoncé mardi à Ouagadougou une "impuissance du pouvoir actuel à faire face à la situation sécuritaire" du pays, évoquant le recrutement de volontaires pour intégrer les effectifs des Forces de défense et de sécurité (FDS) annoncé par Roch Kaboré.

 

"Le MPS espère que la décision de recruter des volontaires ne vise pas à masquer l’impuissance du pouvoir actuel à faire face à la situation sécuritaire", a déclaré M. Loada face à la presse, invitant le gouvernement à "faire preuve de discernement dans ces initiatives pour ne pas expérimenter des remèdes qui se révéleraient pire que le mal que l’on cherche à combattre".
Le président du MPS rejette cette décision du chef de l’Etat de recruter des volontaires et lui suggère de solliciter plutôt "la compétence du reste des membres de l’ex Régiment de sécurité présidentiel (RSP).
Par ailleurs, interrogé sur la probabilité du report de l’échéance électorale, Augustin Loada, a affirmé que "ça serait trop facile à dire que la situation sécuritaire nous empêche de faire les élections", ajoutant que "c’est une grave décision dont il faut étudier la gravité et s’assurer qu’il y ait un consensus au sens du peuple".
Il y a environ une semaine, suite à l’attaque du convoi minier de Boungou qui a fait 38 morts et une soixantaine de blessés, le président burkinabé Roch Kaboré à dit "ordonner le recrutement de volontaires pour la défense de la patrie dans les zones sous menace terroristes".

SSA

Articles similaires

Laisser un commentaire