Burkina-Faso : Une dizaine de terroristes abattu par les FDS après l’attaque d’une gendarmerie à l’est

Une dizaine de terroristes qui" s’en étaient pris" à la brigade de gendarmerie de Foutouri (à environ une vingtaine de kilomètres de la frontière nigérienne),  abritant également un détachement militaire, ont été abattu lundi, par les Forces de défenses et de sécurité (FDS), selon l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Deux FDS ont été "légèrement blessées" lors de l’attaque qui a été repoussée après d’ "intenses combats entre 3h30 minutes et 6h du matin".

Selon l'AIB, Plusieurs sources locales ont "confirmé" l'attaque et "parlent" de cinq assaillants tués.

Mercredi dernier, 37 morts et 60 blessés avaient été dénombrés, lorsqu'un véhicule militaire qui assurait l’escorte en tête du convoi de cinq autobus d’une société minière canadienne,avait sauté sur un engin explosif improvisé, à une quarantaine de kilomètres du site de Boungou (est du pays).

Il transportait du personnel, des entrepreneurs et des fournisseurs de la dite société.

Le 3 novembre de ce même mois, quatre personnes dont le député-maire de la ville de Djibo (200km au nord de Ougadougou), Oumarou Dicko avaient été tuées dans une embuscade dans la région du Sahel.

En trois ans, plus d’une centaine de personnes sont décédées au Burkina- Faso qui face à la "montée" du terrorisme.

Alam Dorine Banga 

Articles similaires

Laisser un commentaire