Burkina: L’Opposition politique dénonce "l’activisme politique" du médiateur de la République

L’opposition politique burkinabè à dénoncé mardi à Ouagadougou "l’activisme politique de Seré Saran, médiateur de la République en faveur de la majorité présidentielle", et l’accusé de discréditer la fonction, lors de son point de presse hebdomadaire.

"Il est désormais hors de doute qu’une confusion s’est installée de par son activisme politique en faveur de son parti, ou au profit du président du Faso et de la majorité, jetant ainsi du discrédit sur une fonction jusque-là très respectée", à déclaré jean-Hubert Bazié, président du parti politique L’ESPOIR, membre de l’opposition.

En effet, selon M. Bazié, "à la nomination de Saran Seré au poste de médiateur de la République, beaucoup de Burkinabè s’en étaient inquiétés en raison de son statut de chef de parti".

"En fin de semaine dernière, le président du parti Burkina Yirwa, le professeur Etienne Traoré, membre de la majorité présidentielle, avait écrit une lettre ouverte au chef de l’Etat, relative à (cette) immixtion de l’actuel médiateur du Faso, dans les affaires politiques", a-t-il poursuivi.

"Etienne Traoré, a demandé au président Roch Kaboré, dans sa lettre, d’appeler le médiateur du Faso à l’ordre, par rapport à son activisme politique contraire à son statut", a dit l’opposant Bazié qui dit soutenir la position de M. Traoré qui est membre de la majorité présidentielle.

DNG

Articles similaires

Laisser un commentaire