Burkina/Rencontre Macron - Chefs d’Etats G5 Sahel: "L’invitation du président français est très déplacée", estime la majorité présidentielle

Le chargé des affaires juridiques de l’Alliance arc-en-ciel de la majorité présidentielle (ACMP), Abdoul Salam Kaboré a estimé samedi à Ouagadougou que l'annonce de l'invitation des présidents du G5 Sahel faite par le chef de l’Etat français Emmanuel Macron en marge du Sommet de l’OTAN à Watford, en Angleterre est "très déplacée", lors d’une conférence de presse.

"Quand on analyse la convocation du président français, nous dirons que ça sera formalisée en utilisant les canaux classiques officiels", a dit Salam Kaboré face à la presse, ajoutant: "j'ose croire que Macron fera ce travail comme il le faut quand un président invite son homologue".

"Quoi que l’on dise, même si l’invitation du président Macron est très déplacée, il est temps que nos présidents puissent traduire l’aspiration du peuple vis-à-vis de la coopération déséquilibrée avec la France", a soutenu M. Kaboré pour qui cette rencontre est "un tournant historique pour les pays africains pour rediscuter des relations avec la France".

Mercredi, en marge du Sommet de L'OTAN à Watford, Emmanuel Macron a annoncé une rencontre avec les chefs d’Etats du G5 Sahel le 16 décembre 2019 à Pau, en France pour "rediscuter" des modalités d’interventions de l’Armée française au Sahel et "clarifier" la position de ces présidents africains sur les sentiments anti-français en vogue dans leurs pays respectifs.

Réagissant à cette convocation, Roch Kaboré, président en exercice du G5 Sahel, a dit qu’il sera présent à cette réunion et que "ce sera l’occasion de parler franchement sur les différentes questions".

"J’ai foi aux propos du président Kabore qui a dit que ça sera l’occasion pour parler franchement ce que nous avons comme pressentiments sur nos relations avec la France", a poursuivi Salam Kaboré, espérant que les issues de ces échanges déboucheront sur "un partenariat gagnant-gagnant où le peuple va se sentir".

DNG

Articles similaires

Laisser un commentaire