Côte d’Ivoire/Agression d’un journaliste : l’APE CI appelle à la vigilance des autorités

L’Association de la Presse Étrangère en Côte d’Ivoire (APE CI) a appelé lundi à Abidjan, "à la vigilance des autorités" face aux sévices subi par Claude Dassé, journaliste au quotidien ivoirien l’Intelligent d’Abidjan, dans un communiqué.

"Ce traitement de la part de certains hommes en tenue qui s’attribuent cette étiquette d’hommes forts au-dessus de la loi est dangereuse avec un effet contre-productif pour l’âme de la démocratie en Côte d’Ivoire", s’est indignée l’APE CI.

L’association souligne que cette situation "met en mal les efforts consentis par l’Etat de Côte d’Ivoire en vue de créer un cadre de travail sécurisé pour les hommes de médias durant ces dernières années".

Par conséquence, elle "exige auprès des autorités compétentes de prendre des sanctions qui s’imposent au regard de la loi sur les droits des journalistes en Côte d’Ivoire".

Dans le cadre d’une enquête sur les pratiques de certains agents sur les détenus à la Maison d’Arrêt et de Correction d’Abidjan (MACA), le journaliste Claude Dassé a été séquestré  mercredi 6 mai, par des éléments dont le chef des gardiens de la prison civile abidjanaise.

Marcel Hollay

Articles similaires

Laisser un commentaire