Côte d’Ivoire/infrastructures: la construction du terminal céréalier rendra le port d’Abidjan "plus compétitif"

Le ministre ivoirien des Transports Amadou Koné, a déclaré vendredi à Abidjan que la construction du nouveau terminal céréalier vise à rendre le port de la capitale économique du pays, "plus compétitif", lors de la pose de la première pierre.

"La construction de ce nouveau terminal céréalier vise à rendre le port d'Abidjan beaucoup plus compétitif. Ces travaux entrent dans le cadre d'une stratégie globale de remise à niveau et de développement des infrastructures portuaires décidée par le président de la République Alassane Ouattara", a affirmé le ministre des Transport, Amadou Koné.

Grâce à la capacité du terminal à manutentionner une importante quantité de marchandises, il jouera un "rôle capital" en matière de sécurité alimentaire tant pour la Côte d’Ivoire, que pour les pays dont les besoins en "produits céréaliers vont sans cesse croissants", a affirmé M. Koné.

Le nouveau terminal pourra accueillir des navires transportant entre "40 et 50.000" tonnes de vrac alimentaires, contre "30.000" actuellement, soit "une augmentation de 60%", selon le communiqué du Centre d’information et de communication gouvernementale (CICG).

Les travaux de ce terminal qui sera construit sur "une superficie de 9,5 hectares", dureront 26 mois, avec un montant de "59 milliards de francs CFA" financé par l'Agence japonaise de coopération internationale (JICA), a indiqué la note.

Depuis 2011, les investissements consentis par le gouvernement ivoirien pour la modernisation et le développement des installations portuaires sont estimés à" plus de 1.000 milliards de Francs CFA".

 

Marie-Josée TEGUEI

Articles similaires

Laisser un commentaire