Côte d’Ivoire : le gouvernement proroge le mandat N’golo Fatogoma Coulibaly  jusqu’au 31 décembre

 

Le ministre de la Communication et des médias, porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré, a annoncé  mercredi à Abidjan, la prorogation du  mandat du président de la Haute autorité de la bonne gouvernance (HABG), N’golo Fatogoma Coulibaly jusqu'au 31 décembre, dans un communiqué.

"Le Conseil a adopté une ordonnance portant prorogation du mandat des membres de la Haute autorité pour la bonne gouvernance (HABG) autres que le président, ainsi que son projet de loi de ratification. En attendant la nomination de leurs remplaçants, cette ordonnance proroge, jusqu'au  31 décembre 2020, le mandat des membres de la Haute autorité pour la bonne gouvernance, nommés par décret n° 2014-216 du 16 avril 2014", a déclaré  M. Touré.

Présidé par le chef d’Etat Alassane Ouattara, le conseil des ministres a procédé "au renouvellement, par décret n° 2020-572 du 20 juillet 2020, du mandat du Président de la Haute autorité pour la bonne gouvernance, Monsieur N'golo Fatogoma Coulibaly".

En outre,"le Conseil a adopté  deux décrets" dont  le premier "porte  le renouvellement, pour une durée de trois  ans, du mandat des membres de la Haute autorité pour la bonne gouvernance ".Il s’agit "des personnes ci-après, Moussa Koné , magistrat hors hiérarchie et  Boniface Obou Ouraga, professeur d’Université". Le  second décret "porte nomination  (...) de Assi Emmanuel et de Louis-André Dacoury-Tabley, en qualité de membres de la Haute Autorité pour la Bonne Gouvernance, pour un mandat de trois  ans, à compter du 1er Septembre", a -t-il ajouté.

Crée en 2013, La haute autorité pour la bonne gouvernance , placée sous l’autorité du président de la République Alassane Ouattara, a pour mission d'assurer la prévention et de la lutte contre la corruption. Elle se charge aussi d'assister les secteurs publics et privés dans l'élaboration des règles de déontologie, d'éduquer et de sensibiliser les populations sur les conséquences de la corruption.

 

 

Charlène ALLASSI

 

Articles similaires

Laisser un commentaire