Côte d'Ivoire : le siége de la Ligue des droits de l'homme cambriolé.

Le siège de la Ligue Ivoirienne des Droits de l’Homme (LIDHO) situé à Cocody (Abidjan est) a été cambriolé dans la nuit du 19 au 20 mai par ”des vandales”, indique l’organisation des défenseurs des droits de l’Homme dans une note.

 

”Le siège de la Ligue Ivoirienne des Droits de l’Homme (LIDHO) sis à Cocody cité des Arts, a été visité par des vandales, dans la nuit du 19 au 20 Mai 2022”, peut-on lire dans le texte.

 

Selon la LIDHO, ”les portes des bureaux ont été défoncées, ordinateurs portables et de bureau) ont été emportés par les vandales”, ajoutant qu'”aucune perte en vie humaine” n’a été relevé.

 

Créée le 21 mars 1987, La LIDHO est une organisation indépendante de tout groupement politique ou confessionnel dont l’objectif général de travailler à l’avènement d’un Etat de droit en Côte d’Ivoire.

 

Audrey KOUASSI

Suivez-nous sur:

Articles similaires

Laisser un commentaire