Côte d’Ivoire: L’opposition assure qu’elle ne boycottera pas la présidentielle

L’opposition ivoirienne a assuré mardi qu’elle ne boycottera pas la présidentielle d’octobre et souhaité des "conditions acceptables", lors d’une conférence de presse conjointe.

"Il n'est pas question de boycotter" les élections, mais "nous nous battrons pour que les conditions soient acceptables", a affirmé le président de la plateforme Ensemble pour la Démocratie et la Souveraineté (EDS) Armand Ouegnin.

Lundi, dialogue politique pour la révision du code électoral qui s’est achevé sur des points de désaccord entre gouvernement et opposition.

Les partis d’opposition qui souhaitent la poursuite du dialogue politique ont marqué "leur grande déception et leur totale désapprobation" après "l'interruption inacceptable des discussions".

Ces formations dont le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) qui réclament toujours "l’indépendance" de la Commission électorale indépendante (CEI), évoque "un seul point d'accord" avec le gouvernement "sur 12 points", à l’issue des discussions.

L’ex-ministre Kabran Appiah a appelé le gouvernement à faire "en sorte que les conditions de l’élection n’écartent pas des" personnes "et que les résultats ne soient pas définis d’avance".

EFI

Articles similaires

Laisser un commentaire