Côte d’Ivoire : Plus de 3.000 soldats pour sécuriser la visite du chef de l’Etat dans le N’Zi (centre-est)

Le chef d’Etat-major général des Armées, le général de division, Lassina Doumbia a annoncé mardi que ce sont au total 3.332 soldats des Forces armées de Côte d’Ivoire (FACI) qui ont été déployés sur environ 19.560 Km2 dans la région du N’Zi pour sécuriser la visite d’Etat du Président de la République Alassane Ouattara, qui démarre ce mercredi, selon l’AIP.

Selon une note du Bureau d’informations et de presse des Armées (BIPA) transmise à l’AIP, ce dispositif est composé de gendarmes, de policiers et de militaires et s’inscrit dans l’opération dénommée “N’VLE”, a détaillé le général Doumbia, en compagnie du directeur général de la Police nationale, le contrôleur général de la Police, Youssouf Kouyaté, après un point de situation émis par le poste de commandement principal de ladite opération.

Pour la mobilité de ces soldats, 224 véhicules toutes catégories  ont été engagés par la Haute hiérarchie des FACI pour assurer des patrouilles mixtes de la Police, de la Gendarmerie et de l’Armée sur les axes principaux et rocades, afin de faciliter la libre circulation des biens et des personnes dans les localités de Dimbokro, de Bocanda, de Kouassi Kouassikro et périphéries.

Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Dramane Ouattara entame une visite d’Etat du 25 au 28 septembre dans la région du N’Zi. Première étape de cette visite, ce mercredi, un conseil des ministres à Dimbokro, la ville natale du chef de l’Etat, avant une escale jeudi à Bocanda, puis une autre à Kouassi Kouassikro et enfin un retour samedi à Dimbokro pour un meeting.

Jocelyne Liadé

 

Articles similaires

Laisser un commentaire