Côte d'Ivoire/Politique : "Si je veux rentrer au pays, je rentre" (Laurent Gbagbo)

L'ex-président ivoirien, Laurent Gbagbo, en exil en Belgique depuis son acquittement par la Cour pénale internationale (CPI) a déclaré jeudi qu'il peut rentrer au pays s'il veut, au cours d'une entrevue.

 

"Qu'il (Alassane Ouattara, président ivoirien) me donne mon passeport ou pas, si je veux rentrer au pays, je rentre, parce que pour rentrer chez soi, ce n'est pas compliqué", a affirmé Laurent Gbagbo qui vit en Belgique depuis son acquittement par la CPI en janvier 2019 suite à son accusation pour crimes contre l'humanité lors de la crise post-électorale de 2011 qui l'opposait à Alassane Ouattara.

 

Cependant, il a ajouté qu'il "ne veut pas rentrer et provoquer des palabres (...), des tensions, des antagonismes" estimant "qu'on n'a pas besoin de négocier pour un passeport" mais plutôt "négocier pour la paix qui est menacée en Côte d'Ivoire".

 

Par ailleurs, Alassane Ouattara avait déclaré lors d'une interview accordée au journal Le Monde "(qu’il prendra) les dispositions" afin de permettre à Laurent Gbagbo de rentrer en Côte d'Ivoire, toutefois, il y a "des victimes qui ont ouvert une procédure ici pour les tueries qui ont été perpétrées" durant la présidence de son prédécesseur.

 

Dieudonné Jr KOUASSI

Suivez-nous sur:

Articles similaires

Laisser un commentaire