Côte d'Ivoire/Présidentielles d'octobre : Meiway met en garde le président Ouattara contre "un troisième mandat qui serait de trop"

 

L’artiste chanteur ivoirien, Désiré Frédéric Ehui alias Meiway a mis en garde jeudi à Abidjan, le président Alassane Ouattara , contre "un troisième mandat qui serait de trop", suite à l’annonce de sa candidature à l’élection présidentielle d’octobre, dans une déclaration publiée sur les réseaux sociaux.

"Monsieur le président, s’il n’y a aucune personne dans la jeune génération compétente pour vous succéder, vous avez dès lors échoué. Il faut le reconnaître en renonçant à ce troisième mandat, qui serait de trop", a déclaré, l’auteur du tube "zoblazo".

Pour lui, la candidature du  chef de l’Etat , Alassane Ouattara risque "de faire sombrer la Côte d’Ivoire dans un chaos". Rappelant qu’"on ne bâti pas un pays sur un régime de peur" encore moins "en exilant ses fils et en emprisonnant les porteurs des idées opposées".

"Allez-vous sacrifier tout ce que vous avez bâti pour vous classer du mauvais côté de l’histoire de notre pays ? Allez-vous tomber sans résister dans le destin tragique des chefs d’État africains obsédés par le pouvoir ?", a-t-il interrogé . Prévenant Alassane Ouattara , qu’il a encore "une chance d’échapper aux prédateurs qui s’agitent autour de lui pour leurs intérêts, car le peuple Ivoirien qui l’a porté à la magistrature suprême pourrait lui manquer de respect".

"En vous remerciant d’ avance pour votre attention, je vous prie monsieur le président de retenir que je sais prévenir, je ne sais pas guérir", a-t-il conclu.

 

Réélu en 2015 avec 83,66% de voix , le chef de l’Etat Alassane Ouattara (78 ans), avait déclaré le 05 mars devant le parlement à Yamoussoukro (capitale politique), "ne pas faire acte de candidature et de passer la main à une nouvelle génération". Après le décès  du candidat désigné par le parti au pouvoir , Amadou Gon Coulibaly, il a décidé d’être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre.

 

 

Hyanick TIOYE

 

Articles similaires

Laisser un commentaire