Côte d'Ivoire: Quatre femmes récompensées pour le journalisme sensible au genre

L’institut panos Afrique de l’Ouest (Ipao), a primé jeudi à Abidjan quatre lauréates, parmi les vingt journalistes sélectionnés, lors de la cérémonie de remise du prix national du journalisme sensible au genre, à l’institut des sciences et techniques de la communication.

« Le Grand prix de la meilleure production» récompensé par la somme "d’un million de FCFA" a été remporté par Christiane Mahile, journaliste à Radio Côte d’Ivoire à travers son "Grand reportage Tabou : Laboratoire d’un bouclier contre les violences faites aux femmes", elle a par la même occasion remporté le "« Prix Spécial FOM », décerné à la meilleure production dans le cadre du projet FOM, doté d’un montant de cinq cent mille FCFA ".

Le "« deuxième prix », d’un montant de sept cent mille FCFA récompensant la deuxième meilleure production" a été attribuée à N’guessan Aya, journaliste à l’Agence ivoirienne de presse (AIP), à travers son portrait sur "koffi Affoué, pionnière de la cacao-culture parmi les hommes à Taabo".

Enfin, la dernière lauréate, Séphora Zégui journaliste à la Radiotélévision ivoirienne (RTI), s’est vu décerner "le prix d’encouragement dénommé « Espoir » doté d'un montant de trois cent mille" grâce à son "Grand reportage sur la violence faite aux mineurs" nous as-t-elle confié.

C’est la première édition officielle du projet "Femmes, occupez les médias" (Fom) hébergé par l’Istc Polytechnique, elle s’inscrit dans la thématique des médias sensible au genre ou aux droit des femmes.

Elle a été lancée par l’institut panos Afrique de l’Ouest, ONG présente dans quatre pays (Niger, Mali, Sénégal, Côte d’ivoire) et financé par le ministère des affaires étrangères des Pays-Bas.

Abraham KAMBOU

Suivez-nous sur:

Articles similaires

Laisser un commentaire