Côte d’Ivoire/violences à Dabou : la Gendarmerie nationale saisi 6 armes à feu, 40 armes blanches et des objets prohibés

La Gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire a annoncé vendredi à Abidjan avoir saisi plusieurs armes dans la ville de Dabou à 45 km d’Abidjan et des villages environnants, après l’interpellation d’une cinquantaine d’individus, suite aux affrontements intercommunautaires les 20 et 21 octobre, sur sa page Facebook.

 

La Gendarmerie nationale précise que suite à ces interpellations, il a été retrouvé en possession de ces individus, "des armes blanches et à feu, des bars de fer et des bouts de bois avec lesquels ils ont opéré."

 

Elle note ainsi un bilan de la saisie qui s’élève à "6 armes à feu,  40 armes blanches dont 25 machettes, huit couteaux de cuisine, trois lances, trois haches, deux couteaux de saigneurs, deux piques et des gourdins."

 

En plus de ces saisies, "un lot de gris-gris et huit téléphones" ont été pris par des hommes du Général Apalo Touré.

 

"Les interpellés ont été conduits devant les juridictions compétentes pour permettre d’élucider le rôle que chacun d’eux a joué au cours de ces tristes évènements", a mentionné la note des agents de la maréchaussée.

 

Le Général de Division Alexandre Apalo Touré, Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale est présent à Dabou depuis trois jours, où il s’entretient  avec les Malinké (allogènes) et les Adjoukrou (autochtones) en vue de rétablir l’ordre et la cohésion sociale.

 

Emmanuel DJE BI

Articles similaires

Laisser un commentaire