Entrepreneuriat: L’Etat malien accorde une subvention de 150 millions de FCFA à 500 jeunes défavorisés

Le Premier ministre malien Boubou Cissé a remis jeudi des kits individuels de démarrage d’une entreprise génératrice de revenus, à 500 jeunes peu ou non scolarisés, ou encore en situation de handicap, dans le cadre du Projet de développement des compétences et Emploi des jeunes (PROCEJ) au Mali.

Les 500 entreprises, qui vont générer plus de 7.000 emplois directs et indirects ont été sélectionnées selon un processus rigoureux et transparent piloté par une commission avec des critères précis dont le genre (les femmes ont été favorisées) et la situation de handicap notamment, a fait savoir le gouvernement malien.
Les jeunes sélectionnés, dont 63% sont des femmes, recevront chacun un fonds complémentaire d'un montant moyen de 300.000 FCFA, sous forme de subvention.
Sur le terrain, 95 entreprises ont été retenues dans le district de Bamako, 66 dans la région de Gao, 58 dans la région de Sikasso, 56 à Kayes et Mopti, Ségou (52), Koulikoro (48), Tombouctou 47, et 22 entreprises jeunes à Kidal.
"Cet appui destiné à soutenir 500 micro entreprises fragiles, vient à point nommé dans le contexte d’un marasme économique induit par les effets néfastes de la maladie à coronavirus sur le secteur productif national", a soutenu le Premier ministre Boubou Cissé au cours de cette cérémonie.
Estimée à 20,53 millions d’habitants, selon le gouvernement, la population malienne est constituée en majorité de jeunes de moins de 18 ans qui représente 53% de cette population.
Ange TIEMOKO

Articles similaires

Laisser un commentaire