La police ivoirienne lance un appel à témoin pour retrouver les profanateurs de la tombe de DJ Arafat

La direction générale de la police ivoirienne a lancé, lundi à Abidjan, un appel à témoin pour retrouver les profanateurs de la tombe de l’artiste-chanteur ivoirien Houon Ange Didier alias DJ Arafat , sur sa page officielle Facebook.
Sur cette page, elle a également publié des photos de plusieurs personnes en relation avec ces faits, les invitant à se présenter d’elles-mêmes au poste de police le plus proche.

"La police nationale invite toute personne se reconnaissant sur ces photos à se présenter d’elle-même au service de police le plus proche ".  

La police nationale a aussi appelé la population à  " fournir toute information utile relative aux personnes figurant sur les photos publiées ".

L’institution a indiqué un numéro vert (100) pour toute personne désireuse de collaborer sur cette affaire.

Dans un communiqué paru dimanche soir, le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié annonçait l’arrestation de 12 personnes dans l’enquête relative à la profanation de la tombe de DJ Arafat, promettant que " les enquêtes se poursuivent pour l’interpellation de tous les coupables. Le procureur de la république à été saisi et cet acte ne restera pas impunis ".

Samedi, des jeunes se réclamant fans de DJ Arafat, ont profané  sa tombe pour s’assurer qu’il s’agit bien de lui peu après son inhumation au cimetière de Williamsville (nord d’Abidjan). Commandant Zabra (l’un de ses multiples surnoms) est décédé le 12 août à la suite d' un accident de moto à Angré (Est d’Abidjan).

                                                                                                     Dorine Alam Banga

Articles similaires