L’armée malienne radie 25 de ses nouvelles recrues

Le chef d’état-major général de l’armée malienne, Abdoulaye Coulibaly a annoncé vendredi la radiation de 25 recrues du contingent 2019, pour différentes fautes graves, dont "la prise de drogue" dans les centres de formation commune de base.

"Le motif générique est certes l’inaptitude. Mais il y a lieu d’apporter quelques précisions pour éclairer et alerter l’opinion publique", a soutenu le général Abdoulaye Coulibaly, expliquant que "l’inaptitude (des 25 recrues radiées) évoquée se décline en des fausses identités, la prise de drogue, des grossesses et autres pathologies".
"En fait, il est apparu que certaines des recrues frappées par la radiation se sont fait remplacer par d’autres personnes (des connaissances) lors des tests physiques et biologiques", a poursuivi le commandement militaire malien.
S’agissant des cas de grossesses, "des tests positifs ont été confirmés par échographie. Des troubles de comportement dus à la prise de stupéfiants ont été aussi détectés, à la radiographie", après admission des recrues, ainsi que la découverte "des cas de fractures récentes, non-consolidées", a décrié le chef d’Etat-major, rappelant que "le service des armes requiert santé physique, morale, psychologique".
Ange TIEMOKO

Articles similaires

Laisser un commentaire