Le Directeur Général de BIT appelle les africains à "Saisir les opportunités pour un travail qui permet de vivre dignement"

Le Directeur Général du Bureau internationale des travailleurs (BIT), Guy Ryder a appelé mardi à Abidjan, les pays africains à "saisir les opportunités qui existent sur le continent pour un travail qui permet de vivre dignement ", lors de l’ouverture de la 14e réunion régionale africaine de l'organisation.

"Il faut saisir les opportunités de développement qui pourraient naître des progrès de la technologie notamment, des projections de croissance économique supérieure à la moyenne mondiale en Afrique. Un dividende démographique qui fera croître la population active de 60% et le potentiel unique du continent en matière de création d’énergies renouvelables pour une protection de travail adéquate, c'est à dire l'emploi qui génère un revenu suffisant pour vivre dignement", a appelé M. Ryder.

Il a indiqué que "Cette approche centrée sur l’être humain repose sur l’investissement dans les capacités des personnes, des institutions de travail qui garantissent que le travail n’est pas une marchandise, ainsi que dans un travail décent et durable, en particulier dans les économies vertes, rurales et de soins de santé profondément impliqués dans tous ces défis".

La formalisation de l’économie informelle pour l’Afrique représentant 80% de population active, le directeur général du BIT a également souligné les "priorités particulières " dont la transformation structurelle de la production, la création d’un environnement favorable à la création d’emplois décents et les actions visant à promouvoir la participation pleine et égale des femmes au marché du travail.

Guy Ryder a conclu en reconnaissant que la communauté internationale "n’a pas suivi le programme 2030 et que la planète se bat avec acharnement dans la guerre que nous, humains, avons lancée de manière abusive".

La 14e réunion des 54 Etats d’Afrique membres de l’Organisation internationale du travail qui regroupe les mandants tripartites : gouvernements, employeurs et travailleurs, y compris les représentants des organisations internationales et non-gouvernementales partenaires, a 60 ans de présence permanente sur le continent africain cette année.

Elle s’articule autour du thème : " Vers plus de justice sociale : façonner l’avenir du travail en Afrique" et s’achèvera le 4 décembre prochain permettant aux plus de 500 délégués présents, "de porter un regard" sur les progrès accomplis par les pays depuis 2015, dans le cadre de la mise en œuvre de l’Agenda du travail décent.

DOB                     

 

Articles similaires

Laisser un commentaire