L’école est en danger

L’erreur dans un livre peut être permise, c’est la culpabilité de l’éditeur. Mais la présence de livres avec des fautes graves au programme scolaire relève de la responsabilité du ministère de l’Education nationale.

Comment comprendre une telle légèreté ? Tout un ministère a failli à sa mission en proposant des livres de ce genre à nos enfants. Ne vous étonnez pas, l’éducation de nos enfants est confiée à des personnes qui ont honte d’inscrire leur progéniture dans leur propre pays donc se foutent royalement de l’éducation des enfants de leurs concitoyens.

L’avènement des texto et des réseaux sociaux a baissé le niveau des élèves et écoliers mais quand les manuels scolaires se mettent dans la danse, notre monde court à sa perte et personne ne pourra le sauver, à ce rythme. Car l’école qui est censée éclairer la lanterne des élèves les abrutit et les enfonce au contraire.

Lors du conseil des ministres du 02 octobre 2019, le gouvernement ivoirien avait demandé à la maison d’édition Nouvelles éditions ivoiriennes et le Centre d’édition et de diffusion  (NEI-CEDA) de rééditer à ses propres frais le manuel intitulé "Mon cahier au quotidien" incriminé, destiné aux enfants de CP1 et CP2. Une décision que nous saluons et que  nous soutenons.

Mais dire que le mode opératoire de remplacement de ces manuels est laissé à la discrétion du ministre de l’Education nationale est une autre dimension qu’il faut examiner. Qu’a-t-elle fait quand les parents exprimaient leur indignation sur les réseaux sociaux ? Notre chère ministre s’est contentée de faire deux communiqués contradictoires et comme si cela ne suffisait pas, elle a  demandé à ce qu’un erratum soit fait. Est-ce d’un erratum dont les parents ont besoin alors qu’ils l’ont déjà fait par eux-mêmes ?

Le mal étant déjà fait, nous demandons au ministère en charge et aux éditions NEI-CEDA, après la réédition des livres de les remettre gratuitement aux parents et élèves qui ont déjà ce manuel dans leurs fournitures scolaires.

Tous, faisons de l’éducation une arme pour changer le monde !

Jeanne Dina Kitoko

Suivez-nous sur:

Articles similaires

Laisser un commentaire