L’ex-président du Zimbabwe Robert Mugabe est décédé des suites d’une maladie à 95 ans

Le président du Zimbabwe, Emmerson Mnangawa, a annoncé, vendredi, le décès de son prédécesseur Robert Mugabe des suites d’une maladie, sur son compte twitter.

 "C’est avec la plus grande tristesse que j’annonce le décès de l’ancien président, le commandant Robert Mugabe", a publié le président zimbabwéen, Emmerson Mnangagwa, sur son compte twitter.

Mnangagwa a salué la mémoire du "père fondateur" du Zimbabwe, "une icône de la libération" mais aussi "un panafricaniste".

Il a dirigé le pays de 1980 à 2017 date à laquelle il a dû quitter le pouvoir à la suite d’un coup d’état militaire alors qu’il était le plus âgé des chefs d’Etat du continent africain.

En août 2017, Emmerson Mnangawa, son ancien chef d’état-major des armées remportait les élections, le remplaçant ainsi à la tête du pays.

Né en 1924, Robert Mugabe est considéré comme le libérateur de l’ancienne Rhodésie du sud (colonie britanique) aujourd’hui le Zimbabwe. A tête de son parti l’Union nationale africaine du Zimbabwe-front patriotique, il aura "laissé peu à peu le pas à un régime autoritaire et plongé le pays dans l’inflation".

                                                                                                                                           Alam Dorine Banga

Articles similaires

Laisser un commentaire