Mali : le président Ibrahim Boubacar Keita  constitue un gouvernement restreint de six membres

 

Suite aux décisions de la Cedeao dues à la crise politique, le président malien, Ibrahim Boubacar Keita (IBK) a décidé lundi à Bamako, de constituer un nouveau gouvernement restreint de six membres, selon la présidence.

Après le sommet extraordinaire tenu par visioconférence entre les chefs d’Etats des pays Ouest-africains, le président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Keita, a procédé à la formation d’un gouvernement restreint. A ce titre, le ministère de la Défense est assuré par  le général Ibrahima Dahirou Dembélé, Kassoum Tapo va conduire le ministère de la Justice, l’opposant Tébilé Dramé est reconduit aux Affaires étrangères, le ministère de l’Administration territoriale et de  la décentralisation est géré par Boubacar Alpha Bah, Abdoulaye Daffé est chargé de l’Economie et des finances, poste cumulé jusque là par le premier ministre Boubou Cissé, la sécurité et la protection civile est confiée au général Bamba Moussa Keita.

Composée de "quatre civiles et deux militaires", ce nouveau gouvernement restreint a été mis en place en attendant la formation  "d'un gouvernement d'union nationale avec la participation de l'opposition et de la Société civile".

C’est à  l’issue du mouvement de contestation du 05 juin animé par l’imam Mahmoud Dicko,demandant la démission du président IBK, que la Cedeao s’est réunie pour tenter de trouver des solutions idoines pour l’apaisement de la sphère  politique malienne. Le 05 mai 2019, un nouveau gouvernement avait été formé suite à un "accord politique de gouvernance" entre 15 groupements politiques de l’opposition.

 

 

Charlène ALLASSI

 

Articles similaires

Laisser un commentaire