Mali: Un coordonnateur invite les autorités à sécuriser les biens et les personnes des organismes humanitaires

Le coordonnateur humanitaire adjoint pour le Mali, Johannes Van Der Klaauw, a invité lundi à Tombouctou (Nord) les autorités à prendre des dispositions pour assurer "la sécurité des biens et des personnes des organismes humanitaires victimes de braquage et enlèvements", dans une note qui nous est parvenue jeudi.

"Les acteurs humanitaires sont de plus en plus victimes de braquages et enlèvement de véhicules tant sur les axes routiers que dans leurs locaux en pleine ville", a déploré le coordonnateur Johannes Van Der Klaauw.

"Le 22 septembre, cinq assaillants ont braqué les gardiens en forçant leur entrée dans un des locaux des Nations Unies et emporté deux véhicules blindés. Un vol similaire avait été perpétré le 23 juin dernier dans le même bureau. Depuis 2018, six véhicules blindés des Nations Unies ont été volés dans la ville de Tombouctou", a révélé M. Klaauw.

"En plus des agences des Nations Unies, d’autres organisations humanitaires ont été victimes des mêmes incidents". c'est pourquoi, il souhaite que "des dispositions concrètes soient mises en place par toutes les autorités concernées pour assurer la sécurité de la population civile et du personnel des bureaux, et des biens de toute la communauté humanitaire".

Car, "sans assistance, les 342 000 personnes ciblées par les partenaires humanitaires auront des difficultés à accéder aux denrées alimentaires ainsi qu’aux services sociaux de base tels que l’eau potable, l’éducation et les soins de santé" a conclu M. Klaauw.

En 2014, le coordonnateur des actions humanitaires au Mali, David Gressly avait exprimé ses inquiétudes quant à la multiplication des attaques perpétrées contre les personnels et les installations humanitaires au Mali. Environ 140 organisations humanitaires nationales et internationales interviennent dans le nord du Mali pour juguler la crise interne et apporter de l'aide aux populations en détresse.

Fatoumata Doumbia 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire