Maman Ouédraogo, plus de 36 années dans la vente de "gnonmi" (PORTRAIT)

Assise sur son petit tabouret devant sa maison, une écumoire  à la main entrain de manier le gnonmi, (beignet à base de mil) maman Ouédraogo âgée de 78 ans, est une vendeuse de "gnonmi" à Koumassi (Abidjan sud). Cela fait "36 ans" qu’elle baigne dans ce commerce qu’elle "a appris auprès de sa mère" depuis le bas âge.

 

"Ça fait plus de 60 années que je suis à Abidjan. Je n’ai vendu uniquement que le gnonmi jusqu’aujourd’hui. Je l’ai appris auprès de ma mère depuis toute petite. Ça fait plus de 36 ans que je vends le gnonmi", confie-t-elle.

 

La recette du "gnonmi n’est pas compliquée", dit-elle, expliquant qu’il faut "du mil, du riz, du sucre et de l’huile" pour le faire.

 

Ce commerce semble être rentable pour maman Ouédraogo car pour elle "la vente de gnonmi nourrit son homme", de plus elle a "réussi à scolariser tous ses enfants" et " subvenir" à tous leurs "besoins quotidiens", a-t-elle confirmé.

 

En matière de chiffre de ventes, "le bénéfice varie selon le jour". "Le vendredi, je peux gagner 10.000 Fcfa et les autres jours, je gagne autour de 6.000 Fcfa", explique-t-elle, ajoutant qu’"il y a des gens qui viennent souvent faire des commandes personnelles de 15.000 Fcfa ou 17.000 Fcfa".

 

Cette activité est une façon pour maman Ouédraogo de se "débrouiller" afin d’"avoir quelques choses à manger plutôt que de tendre la main aux gens", nous dit-elle.

 

La septuagénaire n’envisage pas de nouveaux projets, car elle estime être "vieille" et son "âge" ne lui permet plus de "continuer" sur d’autres sentiers. Toutefois, elle compte booster "les projets" de ses "enfants.

 

Dogoma KAMAGATE

 

Suivez-nous sur:

Articles similaires

Laisser un commentaire