Nord ivoirien/lutte contre l'orpaillage clandestin : plus de 200 concasseurs détruits par la Gendarmerie nationale

La Gendarmerie nationale de Côte d’Ivoire a annoncé jeudi à Abidjan, la destruction de plus de 200 concasseurs, à Kouego et Tieman, deux localités de la  sous-préfecture de Worofla (Nord du pays), dans le cadre de la lutte contre l’orpaillage clandestin, sur sa page Facebook.

 

"Dans le cadre de la lutte contre l'orpaillage clandestin, les éléments de la Brigade de Sécurité Rurale 2 de la Gendarmerie Nationale ont effectué une descente dans la journée du mercredi 14 octobre 2020 à Kouego et à Tieman. Une opération qui a permis de détruire 261 concasseurs.", précisait la note.

En plus de cette saisie,  la Gendarmerie nationale mentionne qu’elle a confisqué "520 abris de fortunes, deux motocyclettes et un tricycle", dans cette même zone.

L’orpaillage clandestin se développe de plus en plus dans de nombreuses régions de la Côte d’Ivoire. Une situation qui entraîne, bien souvent, des violences débouchant sur des morts d’hommes, la destruction de l’environnement, la pollution des eaux avec l’utilisation du cyanure, un produit toxique pour l’homme.

Fin juillet 2018, un gendarme a même été tué dans ce contexte dans le Nord du pays. Une récente évaluation de l’orpaillage clandestin a permis de dénombrer, sur l’ensemble du territoire national, au moins 241 sites clandestins, pour une population d’orpailleurs évaluée à 23 400 individus.

 

Emmanuel DJE BI

 

Articles similaires

Laisser un commentaire