Octroi des passeports de Gbagbo : le FPI demande aux autorités ivoiriennes d’étudier les conditions de son retour

Le Front populaire ivoirien (FPI, opposition) a demandé, vendredi à Abidjan aux autorités ivoiriennes d’étudier avec diligence les conditions de retour de Laurent Gbagbo, dans un communiqué.

 

"Le FPI demande aux autorités ivoiriennes d’étudier avec diligence les conditions du retour du président Laurent Gbagbo en terre ivoirienne où sa contribution à l’avènement de la paix est attendue de tous les ivoiriens", indiquait la note signée du Secrétaire exécutif de ce parti, Assoa Adou.

 

Elle a tenu à remercier "le peuple de Côte d’Ivoire, les militants, sympathisants, les démocrates de tous bords, les patriotes africains et les médiats pour leur mobilisation constante et pour la marque de sympathie qu’ils n’ont eu de cesse de témoigner à l’égard du président Laurent Gbagbo".

 

 

En outres, le FPI,  a "(remercié) toutes les personnalités, tous les leaders politiques d’ici et d’ailleurs et tous les responsables de la société civile qui ont œuvré et qui continuent de se mobiliser pour l’avènement d’une paix définitive et durable en Côte d’Ivoire."

 

Maitre Habiba Touré l’Avocat de l’ex-locataire du palais présidentiel, a annoncé ce jour dans un communiqué que son client Laurent Gbagbo, "ayant maintenant son passeport, il envisage de rentrer en Côte d'Ivoire, au cours du mois de décembre 2020, et a désigné à cet effet, le Ministre Assoa Adou, Secrétaire Général du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), pour approcher les autorités compétentes afin d'organiser son retour dans la quiétude conformément à son statut d'ancien Président de la République."

 

Emmanuel DJE BI

 6 

Articles similaires

Laisser un commentaire