Points de vente Mobile Money : Le collectif des PDV appelle au boycott des opérations via ''Wave''

Le collectif des Points de Vente (PDV) Mobile Money, dans un communiqué paru le 15 août 2022, est monté au créneau face à la  compagnis de téléphonie mobile ‘’Wave".

 

‘’Nous en appelons à tous nos camarades PDV de tourner dos à l'opérateur wave au vu des exactions et de ses agissements non conciliant exercés sur certains de nos camarades’’, a , d'emblée , lancé un mot d'ordre le collectif, contre le ‘’pingouin bleu''.

 

‘’Cet opérateur est venu détruire tout un écosystème et les emplois générés’’, a d'ailleurs pointé du doigt, les pratiques de l'opérateur, le collectif.

 

‘’Il est à la base de nos malheurs’’, poursuit-il sa dénonciation, vis-à-vis du même opérateur.

 

‘’Nous ne saurons continuer de tolérer de tels agissements’’, décide-t-il de réagir.

 

‘’Nous demandons aux Opérateurs de rétablir immédiatement et sans délai les comptes de nos collègues qui ont été résiliés pour cause d’application des Frais de Prestation de Proximité’’, ont intimé aux opérateurs, les propriétaires de Points De Vente (PDV).

 

Au lendemain d'un arrêt de travail qui s'est d'abord achevé le 11 août 2022 ; reconduit ensuite, du 12 août au 15 août 2022, pour non satisfaction de leurs revendications, liées à la suspension des comptes des marchands ou encore à la résiliation des contrats de manière unilatérale , le collectif des propriétaires de Points De Vente (PDV) a fait une dénonciation par voie de communiqué.

 

Jean-Cyrille OUATTARA

Suivez-nous sur:

Articles similaires

Laisser un commentaire