Port d'Abidjan : "La construction du nouveau terminal céréalier sera capital pour la sécurité alimentaire" (Ministère)

Le ministre ivoirien des Transports, Amadou Koné a relevé vendredi à Abidjan que "la construction du nouveau terminal céréalier du port jouera un rôle capital en matière de sécurité alimentaire tant pour la Côte d'Ivoire que pour les pays de l'hinterland ", lors de la cérémonie de pose de la première pierre.

"Le Terminal jouera un rôle capital en matière de sécurité alimentaire, tant pour la Côte d'Ivoire que pour les pays de l'hinterland dont les besoins en produits céréaliers vont sans cesse croissants", a relevé M. Koné.

Il a indiqué que "ces travaux qui visent à rendre le port d'Abidjan beaucoup plus compétitif entrent dans le cadre d'une stratégie globale de remise à niveau et de développement des infrastructures portuaires décidée par le président de la République, Alassane Ouattara sont estimés à plus de 1.000 milliards de FCFA depuis 2011".

A terme, le nouveau Terminal "pourra accueillir" des navires transportant entre 40 000 à 50 000 tonnes de vracs alimentaires, contre 30 000 actuellement, soit une augmentation de 60%.

Il sera construit sur une superficie de 9,5 hectares, avec 700 mètres de linéaire de quai et d'une profondeur en eau variant entre 13 et 14 mètres.

Estimés à 59 milliards de FCFA, les travaux du nouveau terminal céréalier du port autonome d’Abidjan financés par l'Agence japonaise de coopération internationale dureront 26 mois.

 DAG

 

Articles similaires

Laisser un commentaire