Présidentielle ivoirienne: la Banque Atlantique invite les populations à éviter "les débats politiques"

En prélude à l’élection présidentielle du 31 octobre marquée par des violences dans certaines localités ivoiriennes, la Banque Atlantique de Côte d’Ivoire a invité vendredi les populations à adopter une série de mesures de "protection", tout en évitant de se "mêler des débats politiques", dans une note.

 

Pour elle, les Ivoiriens ne doivent pas se "mêler aux débats politiques", en évitant également "les déplacements non essentiels et les sorties nocturnes".

 

"Le climat qui prévaut à l’approche des élections présidentielles d’octobre 2020 nous oblige à redoubler de prudence, en respectant les règles préconisées dans cette période sensible, pour la protection des personnes et des biens", a estimé la note.

 

Si "avoir un peu d’argent sur soi pour contenter d’éventuels agresseurs" et  "rester vigilant à l’arrivée du domicile et au départ" est un moyen de protection, il faut "éviter les descentes tardives du boulot".

 

Outre ces mesures, la Banque Atlantique suggère aux citoyens d’avoir des provisions dont " un stock de vivres et non vivres, des médicaments de première nécessité, des réserves d’eau, des lampes torches".

 

L’établissement bancaire conçoit par ailleurs qu’il faut avoir à "portée de main" des documents administratifs comme les extraits d’acte de naissance des membres de la famille, les actes de mariage, les pièces d’identité.

 

La Banque Atlantique est un groupement de huit banques Ouest-africaines basé à Abidjan. Elle est le troisième groupe bancaire dans la zone de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

Charles Kossonou

Articles similaires

Laisser un commentaire