Presse ivoirienne : L’organe régulateur blâme le quotidien Fraternité matin

L’Autorité nationale de la presse (ANP), organe de régulation de la presse ivoirienne, a annoncé lundi à Abidjan que le quotidien Fraternité matin, journal de l’Etat, a "écopé d’un blâme" suite à "l’écartement de l’imprimé publicitaire d’un candidat", dans un communiqué.

 

"L’ANP informe que le quotidien de service public, Fraternité Matin a écopé d’un blâme, pour avoir écarté dans son édition du 15 octobre 2020, un imprimé publicitaire d’un candidat", a mentionné le communiqué

 

Cette décision de l’ANP fait suite au "mépris des disposions de l’article 13 de la décision n°004 du 09 octobre 2020 portant règlementation de l’égal accès des candidats à l’élection de la République du 31 octobre 2020 aux organes officiels de presse".

 

La campagne pour l’élection présidentielle ivoirienne s’étend du 15 octobre 2020 au 29 octobre 2020, d’après le programme donné par la Commission électorale indépendante (CEI). Sont en lice le président sortant, Alassane Ouattara, candidat du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti au pouvoir) et l’ex-président de la jeunesse du Parti démocratique de Côte d’ivoire (PDCI-RDA, opposition) et Henri Konan Bédié et Pascal Affi N’Guessan respectivement du PDCI-RDA et du Front populaire ivoirien (FPI) qui appellent tous deux, n’ont pas encore entamé de campagne et sont toujours engagés dans le mot d’ordre de « désobéissance civile » lancé par les partis d’oppositions contre la candidature de M. Ouatarra.

 

Dieudonné Jr KOUASSI

Articles similaires

Laisser un commentaire