Profanation de la tombe de DJ Arafat : Diane Blé, l’une des suspects arrêtée par la police ivoirienne

La plateforme ivoirienne police secours a annoncé jeudi l’arrestation de Diane Blé, l’une des suspects dans l’affaire de la profanation de la tombe de l’artiste du coupé décalé (musique urbaine ivoirienne) Dj Arafat, décédé le 12 août 2019, et inhumé le 31 aout au cimetière de williamsville (nord Abidjan), dans une note.

"Diane blé a été interpellé par les services de police. Avec les moyens techniques la police nationale a pu l’interpeller", a annoncé la plateforme police secours sur sa page Facebook.

"Elle répondra de ses actes de profanatrice de tombe devant le parquet", a poursuivi la note.

Selon cette déclaration, "Diane Blé avait affirmé sur les réseaux sociaux avoir participé à la profanation de la tombe de l’artiste chanteur dj Arafat et avait même ajouté que le corps présent dans le cercueil n’était pas celui du défunt".

Suite à la profanation de la tombe de dj Arafat, la police ivoirienne, se basant sur les publications faites sur les réseaux, a lancé un appel à témoin pour retrouver les profanateurs de la tombe de l’artiste. Le préfet d’Abidjan Vincent Irié Toh Bi a aussi interpellé 12 suspects dimanche.

Jeanne Dina Kitoko

Articles similaires

un avis pour “Profanation de la tombe de DJ Arafat : Diane Blé, l’une des suspects arrêtée par la police ivoirienne”

Laisser un commentaire