Un Casque bleu décède au Mali, après avoir été piqué par un scorpion

Un Casque bleu de la Mission des Nations unies au Mali (MINUSMA) en faction à Kidal, dans le Nord du pays est décédé mardi, après avoir été piqué par un scorpion, a fait savoir jeudi Olivier Salgado, le porte-parole de la mission.

"Le 5 mai, un Casque bleu est malheureusement décédé après avoir subi de multiples piqûres de scorpion alors qu'il était en faction au camp de la MINUSMA à Kidal", a dit Olivier Salgado, lors du point de presse hebdomadaire de la mission.
Le décès de ce Casque bleu au Mali est le premier de l’année 2020 dans ce pays, où "22 Onusiens sont morts en 2019, soit la mission la plus dans dangereuse au monde", selon l’ONU.
Dans ce contexte de crise sanitaire, cette mission des Nations unies au Mali n’est également pas épargnée par le Coronavirus.
"Au 7 mai 2020, 49 membres du personnel de la MINUSMA ont été testés positifs et sont contaminés par le Covid-19", a affirmé Olivier Salgado, précisant que "15 ont été déclarés guéris et zéro décès, soit 34 cas actifs", encore sous traitement.
Depuis le dépistage du premier cas de Coronavirus au Mali, le 25 mars, "la MINUSMA a suspendu les rotations de nos soldats, jusqu'au 30 juin, sauf exception".
Ange TIEMOKO

Articles similaires

Laisser un commentaire