Vagondo "veut faire en sorte que 2020 soit l'année au cours de laquelle la Côte d’Ivoire sera fière de sa police"

Le ministre ivoirien de la Sécurité, le général Vagondo Diomandé a promis de "faire en sorte que 2020 soit l'année au cours de laquelle la Côte d’Ivoire sera fière de sa police", au cours d’une rencontre avec les préfets de police, chefs de district et directeurs centraux mercredi à Abidjan.

"Je veux faire en sorte que 2020 soit l'année au cours de laquelle la Côte d’Ivoire sera fière de sa police", a affirmé le général Vagondo, déclinant sa vision, deux mois après sa nomination.

Il a appelé la police à faire en sorte que son "implication" au cours de l’année électorale "se fasse dans le respect des règles", lors de la réunion à l'école de police d'Abidjan.

Le ministre a souhaité que "la confiance revienne entre la police et la population" qui a "beaucoup d’a priori en raison "de comportements déviants" de certains éléments.

"Je ne veux pas que les efforts que vous faites au quotidien soient ternis par quelques comportements déviants. Je voudrais qu’on fasse en sorte qu’il n’y ait pas de brebis galeuses dans nos rangs", a recommandé le général Vagondo Diomandé .

Il a assuré que son "rôle est de faire en sorte" que l'ordonnance donnant pouvoir disciplinaire au ministre "ne soit jamais utilisée" car "chacun aura compris que l’éthique doit guider les actes quotidiens".

Le général Vagondo a félicité "la police" qui "fait des miracles", déplorant des conditions difficiles de travail notamment le manque de "véhicules" dans des "commissariats".

"Je mettrai tout en œuvre pour améliorer les conditions de travail", a-t-il promis.

Le ministre de la Sécurité s’était engagé après sa nomination "à atteindre les objectifs fixés" par le président Alassane Ouattara.

EFI

Articles similaires

Laisser un commentaire