Côte d'Ivoire/troisième mandat d’Alassane Ouattara: Patrick Achi "fait partie de ceux qui ont insisté"

Le Secrétaire général de la présidence ivoirienne, Patrick Achi, a annoncé jeudi à Abidjan, qu'il "fait partie de ceux qui ont insisté" que le président Alassane Ouattara, qui avait décidé "de passer la main à la jeune génération", "reconsidère sa position de ne pas être candidat" à l'élection présidentielle d'octobre, sur France24.

"Je fais partie de ceux, au sein du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti au pouvoir), avec de nombreux autres qui ont particulièrement insisté auprès du président de la république, pour qu'il reconsidère sa position de ne pas être candidat", a déclaré Patrick Achi.

Expliquant que "la raison et l'amour du pays ont amené tous à insister pour lui demander malgré tout, de revenir sur sa décision afin d’aider à franchir ce cap extrêmement important". 

Pour le ministre d'Etat, "trouver une personne à quelques jours de l'élection présidentielle, qui fasse le consensus et qui ait la légitimité pour gagner avec un large score au premier tour de l’élection, est quelque chose de quasiment impossible".

Le choix du candidat Alassane Ouattara, "est sans risque, et donne la garantie de gagner ces élections et de poursuivre ce chemin radieux qui va conduire dans un pays rayonnant", a-t-il signifié.

Le président de la république, Alassane Ouattara (78 ans), a annoncé la veille du soixantième anniversaire de la Côte d’Ivoire, sa candidature pour porter les couleurs du RHDP, à l'élection présidentielle prévue dans deux mois, après le décès de son dauphin Amadou Gon Coulibaly. Une candidature que certains opposants ont qualifié "d’anticonstitutionnelle" et d’autres, de "mandat de trop".

 

Hyanick TIOYE

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire