Affaire M'ponon Etienne: "le président de EDS crie à l’injustice"

Le président de Ensemble pour la démocratie et la souveraineté (EDS), Georges-Armand Ouégnin a "crié à l’injustice" jeudi, face à l’arrestation de son Secrétaire Général, M’ponon Etienne, qui selon le bureau du procureur aurait des liens avec le cyber-activiste Serges Koffi le drone, sur RFI.

Georges-Armand Ouégnin a "confirmé que les deux hommes se connaissent puisqu'ils appartiennent à la même mouvance, mais cela ne veut pas dire que le responsable politique cautionne les initiatives personnelles du cyber activiste".

"Notre secrétaire général, monsieur Étienne Daïpo M'Ponon, a été placé sous mandat de dépôt et incarcéré actuellement à la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan pour des chefs d'accusation tels que atteinte à la défense nationale, troubles à l'ordre public, diffamation, outrage, diffusion de fausses nouvelles. Alors, je voudrais vraiment m'insurger en faux contre ces chefs d'accusation. Je ne reconnais pas ces chefs d'accusation attribués à monsieur M'Ponon", s’est indigné le Président de EDS.

Avant de renchérir, "ce que je dois vous dire, c'est que depuis que nous sommes à la tête d'EDS qui a été créée il y a trois ans, nous avons toujours prôné le dialogue. Alors qu'on associe notre secrétaire général à des chefs d'inculpation, nous sommes vraiment surpris, nous sommes étonnés! C'est inadmissible et inacceptable et nous pensons que ce sont des manœuvres d'intimidation du pouvoir actuel qui tend à traquer, voire à museler l'opposition significative à l'approche des élections qu'ils savent perdues pour eux", a réagit M.Ouegnin.

Arrêté le 07 mai pour incitation à la destruction de matériel destiné à la construction d'un centre de dépistage du Covid-19, le cyber-activiste Serges Koffi le drone a avait révélé après un interrogatoire que ses sources d’informations provenaient des politiques et des forces de l’ordre.

Le 14 mai, le Secrétaire Général de EDS, Etienne M’Ponon qui a des liens avec le cyber-activiste a été arrêté et incarcéré à la Maison d’Arrêt et de correction d’Abidjan.

Marcel Hollay

 

 

 

 

 

 

 

Articles similaires

Laisser un commentaire