Quand marcher te fait marcher… (COGITO)

Un troisième mandat présidentiel qui ne passe pas, dérive sur une opposition qui boycotte l’élection présidentielle et appelle à la désobéissance civile, qui entraine un déchainement massif de la population et des manifestations qui a pour conséquence des violences exagérées.   Et concernant cette violence, pourquoi sommes-nous toujours obligés d’en arriver là lorsqu’on veut revendiquer quelque chose ? Ne sommes-nous pas assez civilisés pour manifester sans brutalité ? Barrage de routes, morts, caillassage de bus, est-ce nécessaire tout ça ? Décidément le mot discipline qui figure dans notre devise semble superflu.   En…

La validation des diplômes ivoiriens demeure impossible (COGITO)

. Après l’obtention des diplômes  dans les grandes écoles et Universités de la Côte d’Ivoire, il est impératif qu’ils soient solidifiés par un stage école. Mais très amer est le constat que cette norme est quasiment insaisissable. Et plusieurs étudiants après des années de réussite aux examens, ont des diplômes incertains et invalidés. Selon la loi n° 2015-532 du 20 juillet 2015 portant code du travail, section 2 en son article 13.11, le contrat stage école se définit comme suit: "la convention par laquelle un élève ou un étudiant s’engage…

Présidentielle 2020 : Le gros danger qui plane sur la Côte d’Ivoire (COGITO)

A un peu plus d’un mois des joutes électorales, l’horizon s’assombrit continuellement, avec notamment de gros nuages dans le microcosme sociopolitique; laissant présager une crise électorale dont les conséquences pourraient être plus graves que celle de 2010-2011.   Plus que jamais, l’opposition et le pouvoir actuel sont divisés avant la tenue du scrutin présidentiel.   Si le mot d’ordre d’appel à la désobéissance civile lancé par l’opposition significative est encore pendant, il faudra craindre un autre bras de fer qui risque de mettre le feu aux poudres.   Il s’agit…

La pandémie de 3e mandat en Côte d’Ivoire (COGITO)

10 ans après la crise postélectorale qui a causé la mort d’environ 3.000 personnes, une autre pandémie  est arrivée  en Côte d’ivoire, celle du 3e mandat du président  Alassane Ouattara. Celui qui avait promis de ne pas présenter aux échéances électorales du 31 octobre, n’a pas respecté sa parole, traitant la mort de son "fils" comme un "cas de fausse majeure". Le père veut alors briguer un 3e mandat à tout prix, pour  préparer un autre héritier. Celui qui autrefois reconnaissait la notion de rétroactivité dans la nouvelle constitution, qui…

Les politiciens ivoiriens, encore eux! (COGITO)

Le 19 septembre 2002, les Ivoiriens se sont réveillés sous le fracas des bombes et des  kalachnikovs. Et pour cause, notre "héros national" Guillaume Soro  voulait installer la démocratie et la justice, au travers d’une rébellion armée qu’il a appelé cyniquement "l’indispensable insurrection".  L’exclusion du président Alassane Ouattara du jeu électoral lui rongeait le cœur, il n’en pouvait pas, il fallait faire quelque chose. Sur l’autel de son ambition de "restauration de la dignité bafouée", il a tué des innocents,  sacrifié des familles, brûlé le rêve de ceux qui aspiraient…

Au secours, Bédié veut revenir !

C’est fait ! A 86 ans, Henri Konan Bédié est officiellement  investi candidat du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition) à l’élection présidentielle du 31 octobre.  Dans un pays où "environ 77, 3% de la population à moins de 35 ans", selon les statistiques du  gouvernement,   Bédié veut prendre les rênes de notre destinée pour " changer les conditions de vie et de travail des jeunes". Ses partisans, quant à eux, racontent à grands renforts de communication  qu’il est le " candidat de la restauration de notre dignité bafouée".…