Côte d’Ivoire : la FIFA nomme un comité de normalisation à la FIF en raison de l’échec du processus électoral

Le Bureau du Conseil de la Fédération internationale de football association (FIFA) a décidé jeudi, de nommer un comité de normalisation pour la Fédération ivoirienne de football (FIF), pour n’avoir pas pu organiser l’élection de son président, dans un communiqué.

 

‘’Le Bureau du Conseil de la FIFA a décidé de nommer un comité de normalisation pour la FIF en vertu de l’art. 8, al. 2 des Statuts de la FIFA’’, indique la note.

 

Selon l’instance dirigeante du football mondiale, cette décision résulte ‘’du fait que les instances dirigeantes du football ivoirien ne sont pas parvenues à organiser une procédure électorale conforme aux exigences statutaires et réglementaires applicables à toutes les associations membres de la FIFA’’.

 

La FIFA attribue l’échec du processus électoral de la présidence de la FIF à des lacunes ‘’intrinsèques au sein des processus et structures de gouvernance de la fédération, et notamment des contradictions au sein des statuts et du code électoral de la FIF qui n’ont pour le moment pas pu être résolues, et qui ont eu un impact significatif sur la procédure électorale déficiente menée à bien’’.

 

 

Ce comité de normalisation aura pour tâche selon la FIFA, de gérer les affaires courantes de la FIF, de réviser partiellement les statuts et le code électoral de la FIF.

 

Tout cela dans le but de ‘’garantir leur conformité avec les Statuts et les exigences de la FIFA, et veiller à leur adoption par l’assemblée générale de la FIF, de réviser les statuts de certaines parties prenantes et d’agir en qualité de commission électorale pour l’organisation de l’élection d’un nouveau comité exécutif de la FIF sur la base des statuts et du code électoral révisés’’.

 

Bien avant la mise en place de ce comité de normalisation, la FIFA indique que les membres feront ‘’l’objet d’un contrôle d’éligibilité mené par la Commission de Contrôle de la FIFA, conformément au Règlement de Gouvernance de la FIFA et d’ajouter qu’aucun de ses membres ne sera éligible aux postes à pourvoir lors des élections’’.

 

La FIFA a suspendu le processus électoral de l’élection de la présidence de la FIF en septembre. L’instance a initié des auditions pour entendre les parties prenantes en vue de s’imprégner du processus.

 

Du côté de la FIF, la mise en place d’un comité de normalisation passe mal. Hier, la FIF a annoncé la reprise de ses activités en dépit de la décision de la FIFA. L’élection à la présidence de la FIF oppose trois candidats. Didier Drogba, Sory Diabaté et Idriss Diallo.

 

Djamal AKINBOLA

 21 

Articles similaires

Laisser un commentaire