Côte d’Ivoire : Le Front populaire ivoirien "condamne la séquestration" de son secrétaire général adjoint Koua Justin

Le secrétaire général du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), Assoa Adou a condamné  jeudi à Abidjan, la "séquestration" de son adjoint Koua Justin, enlevé à son domicile le 16 septembre par " des éléments de la police", dans un communiqué.

"Le FPI condamne avec la dernière énergie ce nième enlèvement d’honnêtes citoyens dont celui de son Secrétaire Général Adjoint Koua Justin", a déclaré M. Adou

Estimant que l’enlèvement de son porte-parole s’est faite "sans aucune forme de procédure judiciaire préalable", le FPI "exige sa libération immédiate et sans condition"

Par ailleurs, il a affirmé à l’endroit de M. Koua Justin, sa "marque de solidarité", avant d’appeler "ses militants et sympathisants à demeurer mobilisés et engagés dans la lutte jusqu’à l’avènement de l’Etat de droit".

Alors qu’il s’apprêtait à quitter son domicile pour se rendre à son lieu de travail, Koua Justin a été arrêté par "des éléments de la police sans mandat, et conduit au poste de police", pour des raisons non encore précisées.

 

Hyanick TIOYE

Articles similaires

Laisser un commentaire