Côte d’Ivoire : le premier ministre salue le consensus pour l’organisation des élections législatives

 

Le Premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, s’est réjoui mardi à Abidjan, de la qualité des échanges et du consensus entre le gouvernement, les acteurs politiques et les organisations de la société civile pour l’organisation, dans un climat de paix, des élections législatives en mars 2021, à l'issue du dialogue politique.

 

"Il est ressorti de ces discussions des points de préoccupations de la classe politique dans sa grande diversité. Par ailleurs, un large consensus s’est dégagé sur des recommandations fortes pour la tenue des élections législatives en mars 2021 et la poursuite du dialogue sur les questions connexes ", a dit M. Bakayoko.

 

Les échanges ont pris en compte "les questions relatives à la composition des Commissions locales de la CEI, la décrispation du climat politique et l’approfondissement de la démocratie en Côte d’Ivoire", comme avait souhaité le Premier ministre.

 

Par la suite, les parties ont souhaité "la poursuite des discussions à un haut niveau entre le président de la république Alassane Ouattara et le président Henri Konan Bédié, président du PDCI-RDA, la désignation des membres des bureaux des Commissions électorales locales, conformément aux dispositions légales en vigueur, le retour dans les organes de la CEI des partis politiques membres qui avaient suspendu leur participation", a indiqué la note.

 

Par ailleurs, les parties ont "unanimement condamné la violence et l’incivisme sous toutes leurs formes, comme mode de conquête et de gestion du pouvoir d’Etat. Elles ont aussi préconisé la mise en œuvre de mesures qui concourent à l’apaisement de l’environnement politique, l’amélioration du découpage électoral, en maintenant les acquis", ont-ils ajouté.

 

Le chef du gouvernement en a profité pour exhorter l’ensemble des parties prenantes à "persévérer dans la voie de la concertation pour consolider les acquis du présent dialogue". Réitérant aussi "l’engagement du gouvernement pour la décrispation et l’instauration d’un climat politique apaisé".

 

Lors de sa prestation de serment le 14 décembre dernier, le Président de la République Alassane Ouattara avait instruit le Premier Ministre Hamed Bakayoko de reprendre les discussions avec les partis politiques et la société civile dans la perspective de l'organisation des élections législatives au premier trimestre 2021.

 

Cette rencontre vient au terme de la phase 3 du dialogue politique repris le 21 décembre 2020, en vue de définir les modalités de mise en œuvre des recommandations de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO), relatives à la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI).

 

Franck TOKPA 

Suivez-nous sur:

Articles similaires

Laisser un commentaire