15 ans que "Douk Saga" laisse le coupé décalé aux Ivoiriens (PORTRAIT)

12 octobre 2006 - 12 octobre 2021, cela fait 15 ans que le père fondateur du Coupé décalé (genre musical) est mort. Stéphane Hamidou Doukouré, dit  "Douka Saga" a quitté ce monde, laissant à la culture ivoirienne cet héritage musical qui fait aujourd'hui la fierté du pays.

 

Né le 22 mai 1974 à Yamoussoukro (centre ivoirien), il est le pionnier de ce genre musical qui a fait danser tout un pays au lendemain d'un coup d'état en 1999.

 

Tout a commencé à Paris au cours de l'an 2000 avec son groupe "la Jet Set ivoirienne". Ces jeunes qui s'affichaient avec un style extravagant, en dépensant l'argent dans les boîtes de nuit on su apporter la joie dans le coeur des Ivoiriens avec des sonorités rythmés et des pas de danses dont ils avaient le secret.

 

Mais Douk Saga a exporté et imposé cette musique avec des singles comme "Douk saga en fête" en 2002, "sagacité" en 2003, "ballon d’or" en 2004 et "résurection" en 2005.

 

 

"Le Président", comme on l'appelait, s'est éteint à 32 ans, à Ouagadougou, où il était soigné, des suites d'une tuberculose atypique selon son entourage, laissant dans la détresse des milliers de fans.

 

Aujourd'hui, des artistes comme Serge Beynaud et Ariel Sheney continuent de faire danser les Ivoiriens avec le Coupé décalé.

 

Cédric Allangba

Suivez-nous sur:

Articles similaires

Laisser un commentaire