Côte d’Ivoire/limitation des bonus à 100%: une situation compliquée pour des gérants de cabine téléphonique à Abidjan (ENQUETE)

A Abidjan, deux semaines après la décision de l’Autorité de régulation des télécommunications / TIC de Côte d’Ivoire (ARTCI), certains gérants de cabine téléphoniques trouvent cette situation très compliquée, tandis que d’autres ne constatent aucun changement majeur, a constaté quoi de neuf.

 

Pour Henri Joël, gérant de cabine dans la commune de Cocody (Abidjan nord), cette décision n’est pas avantageuse, et est très compliquée.

 

"Cette décision ne m’arrange pas, actuellement je connais une baisse financière, ma clientèle a également diminuée. Ceux qui venaient faire transfert 5000Fcfa à cause des bonus ne le font plus, d’autres même font que pour 1000Fcfa car selon eux rien ne les poussent à faire plus comme avant".

 

Mathieu Kouassi gérant de cabine à Yopougon (Abidjan ouest), abonde dans le même sens, en affirmant, "les recettes n’ont pas augmenté, elles ont même chuté. Les vendredis d’avant, je pouvais avoir 60 000 FCFA, mais depuis cette décision ce vendredi je n’ai eu que 40 000 FCFA, c’est clair, cette décision ne nous arrange pas".

 

Par contre, dans les communes d’Adjamé (Abidjan nord) et Marcory (Abidjan sud) les gérants de cabine téléphonique ne trouvent aucun changement suite à cette décision.

 

"C’est pareil, je ne vois aucun changement qualitatif, les recettes sont pareilles, et la clientèle n’a pas bougé d’un cran".

 

"Le seul changement se situe au niveau des jours de bonus, c’est-à-dire les mardis et les vendredis. Mais les jours ordinaires les ventes augmentent, donc ça comble le déficit», a affirmé Issouf Adama, gérant de cabine téléphonie dans la commune de Marcory.

 

Quant à celui d’Adjamé (Abidjan nord) qui a requis l’anonymat, "cette décision n’influence en rien mes recettes, j’ai toujours ma clientèle ".

 

"Même si la recette a baissé, ce n’est pas de grande différence non plus, puisque la majorité de mes clients sont abonnés au réseau orange, donc je suis tranquille à ce niveau".

 

Pour des consommateurs,  cette décision n’apporte aucun changement.

 

Jules Batcho, étudiant en licence de géographie, estime que le fait d’avoir deux puces, notamment orange et MTN, lui permet de ne pas connaître un changement suite à cette décision qui affecte certains de ses amis.

"Moi j’ai deux puces, orange MTN,  je suis plus orange, et généralement avec orange, les bonus n’excèdent pas 200%, donc nous sommes plus ou moins habitués".

 

Contrairement à Ange Fredy, étudiant en lettre moderne à l’université Félix Houphouët Boigny de Cocody, qui affirme que cette décision n'est pas dans l’intérêt de la population, et en tant qu’un abonné de Moov, cette décision le déçoit.

 

"Moi personnellement je suis déçu. Déjà l’ARTCI prend des décisions sans tenir compte de la population, à l’instar de nous qui faisons des petits businesses outre que les études. Pendant que tu attends le vendredi parce qu’il y a 300%, tu apprends que les bonus ne doivent pas dépasser 100%".

 

Il y a environ 15 jours de cela, l’Autorité de régulation des télécommunications/TIC Côte d’Ivoire, a annoncé la limitation des bonus à 100%, une annonce qui a suscité plusieurs réactions sur les réseaux sociaux.

 

Suite à cela, le régulateur a déclaré que cette mesure a été prise pour le bien de la population, dans la mesure où les bonus à 200% voire 400%, trahissent une tarification abusive en dehors des promotions qui ne profitent pas réellement aux consommateurs.

 

Epiphanie GBOLIE

 2,621 

Suivez-nous sur:

Articles similaires

Laisser un commentaire