Match amical/après la défaite des ivoiriens face aux Japonais : "il faut donner du temps à cette équipe’’ (Beaumelle)

Patrice Beaumelle, le Coach des Eléphants de Côte d’Ivoire a estimé mardi au Pays-Bas, qu’ "il faut donner du temps à cette équipe’’, après la défaite de la Côte d’Ivoire face à l’équipe du Japon (0-1), devant la presse.

"On a eu huit entraînements puis on a joué deux matchs. C’est très peu. Donc il faut donner du temps à cette équipe’’, a estimé le Coach Beaumelle.

Pour le sélectionneur des Pachydermes, "l’équipe vit ensemble depuis dix jours et en dix jours on ne peut tout travailler. Tout travailler en dix jours ça serait très onctueux et au risque de ne rien travailler à la fois", raison pour laquelle il dit "axer" son "travail sur comment travailler ensemble". "C’est pourquoi j’ai insisté sur l’expression état d’esprit.", a-t-il justifié.

" Sur les deux rencontres que ce soit contre la Belgique et le Japon, on peut voir que l’équipe a une arme qu’il y’a un état d’esprit qui est mise en place. On ne peut pas travailler défensivement, au milieu, la finition, en attaque et les coups de pied arrêté en dix jours, c’est impossible.’’, a-t-il confié.

Selon le technicien français, "on a vu " les  joueurs ivoiriens  ‘’qui ont fait beaucoup d’efforts".

"Nous avions joué en contre face à des équipes de classes internationales. Mais mon équipe a une arme. Là où je suis déçu c’est qu’on n’a pas été récompensé par le score de 0-0. Il y a forcément une déception.", a-t-il déploré avant d’ajouter : "et j’ai demandé aux joueurs de ne pas baisser la tête car je ne voulais pas les voir dans cet état et on avance."

"Nous avons de jeunes joueurs comme Christian Kouamé, Kossounou et Sinaly Diomandé. Il faut leur donner du temps. Elle a un bel avenir cette équipe. Mais il faut corriger dès maintenant ses erreurs pour ne plus voir des joueurs à la tête basse de la première à la 90e minute si on veut exister au niveau international’’, a conclu le sélectionneur des Eléphants.

Rappelons que c’est en début mars dernier que Patrice Beaumelle est arrivé sur le banc des Eléphants où il succède à Ibrahim Kamara. Le match contre le Japon était son deuxième après le match nul (1-1) face à la Belgique, depuis sa prise de fonction à la tête de l’équipe nationale.

Emmanuel DJE BI

Articles similaires

Laisser un commentaire